Pourquoi juillet et aout des mois qui se suivent ont tous deux 31 jours ?

Pour commencer nous avons comme repère temporel le calendrier grégorien, qui descend du calendrier julien, qui lui-même fait suite au calendrier romain. C’est en effet ces passages d’un calendrier à l’autre qui qui expliquent ce qui semble être une anomalie dans le calendrier actuel.

Ces passages d’un calendrier à l’autre expliquent : à savoir deux mois consécutifs de 31 jours, juillet et août. On doit cela à l’orgueil d’un empereur vis-à-vis d’un autre.

1.     Le calendrier romain

 

Le calendrier romain ne comptait que 10 mois pour correspondre aux phases lunaires. En vigueur de la fondation de Rome à l’an 45 avant J.-C., le calendrier commençait au mois de mars, alors appelé Martius en l’honneur du dieu romain éponyme. Puis venait le mois d’avril, Aprilus, qui signifie le second, et ainsi de suite jusqu’au mois de décembre, le dixième mois, qui vient conclure les phases lunaires.

Les mois étaient nommés soit en fonction de leur ordre comme le mois de juillet, Quintilis, qui signifie le cinquième, ou en hommage aux dieux comme le mois de mai, Maius, pour la déesse de la croissance et de la vie Maïa.

 

Le calendrier lunaire comptait alors 304 jours.

Les mois de janvier et février (Januarus et Februarus) ont ensuite été ajoutés puisque certains jours d’hiver n’étaient simplement pas comptabilisés, et les nombres pairs étant synonymes de mauvais augure, les mois alternaient donc entre 29 et 31 jours, à l’exception du mois de février, dédié aux morts, avec 28 jours. Le calendrier avait alors 355 jours.

 

2.     Le calendrier julien

 

Jules César, sur le conseil de l’astronome Sosigène d’Alexandrie, adapta le calendrier au cycle solaire et établit une année civile de 365 jours. Un problème demeurait : l’année solaire dure 365,25 jours. Il fut donc décidé d’ajouter un jour tous les quatre ans au mois de février pour être le plus fidèle possible au cycle naturel. Ainsi est née l’année bissextile.

 

En l’honneur de l’empereur Jules César, le mois de Quintilis fut renommé Juilius, qui est devenu juillet.

 

Les mois alternaient alors entre 30 et 31 jours : 31 jours pour Juilius (juillet) et 30 jours pour Sextilis (août).

3.     Le calendrier grégorien

 

Puis vint le règne de l’empereur Auguste, qui donna satisfaction à son ego, en faisant modifier le calendrier et renommer un jour en son honneur. C’est ainsi que Sextilis devint Augustus. Problème : le mois de l’empereur Auguste ne pouvait pas être plus court que celui de Jules César.

 

Le choix fut donc fait de modifier le nombre de jours dans les mois qui suivent celui d’Augustus afin de ne pas avoir trois mois consécutifs ayant 31 jours. Ainsi il y avait 30 jours en septembre et novembre ; et 31 jours en octobre et décembre, comme dans le calendrier que nous utilisons actuellement.

 

En somme le calendrier grégorien que nous utilisons actuellement a conservé cette anomalie due à l’orgueil d’un empereur et les mois de juillet et août, pourtant successifs, comptent tous deux 31 jours.

Vous avez apprécié cet article? Restez informé en adhérant à notre newsletter!

commentaires

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire

à propos de l'auteur