Les séparatistes tuent 3 soldats dans le sud-ouest du Cameroun

Trois membres de la marine camerounaise ont été tués dans une embuscade attribuée à des séparatistes anglophones, a déclaré lundi un responsable local.

L'incident s'est produit dimanche à Ekondo-Titi, une ville côtière de la région du sud-ouest du pays.

"Quatre soldats appartenant au 21e bataillon de la marine ont été pris en embuscade dans le village de Bekora Barombi à Ekondo-Titi, non loin de leur poste"Trois des marins ont été tués tandis que le quatrième a été gravement blessé. A déclaré Nwafua Laurence, un responsable local.

Ekondo-Titi, situé près de la frontière avec le Nigeria, est régulièrement pris pour cible par les séparatistes anglophones.

Depuis 2016, ce pays d'Afrique centrale est marqué par des manifestations et des violences, les habitants des régions anglophones affirmant avoir été marginalisés pendant des décennies par le gouvernement central et la majorité francophone. Ils réclament l'indépendance ou le retour à un État fédéral.

La violence dans les régions anglophones a fait environ 3 000 morts et provoqué le déplacement de plus de 730 000 civils, selon l'organisation Human Rights Watch.

En 2020, le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a déclaré pour la deuxième année consécutive que le Cameroun était en tête de liste des pays les plus négligés de la planète.

 

 

Vous avez apprécié cet article? Restez informé en adhérant à notre newsletter!

commentaires

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire

à propos de l'auteur

Blogueur et passionnée de la Technologie